Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

La Prebyacousie



Il a été constaté que l’ouïe se détériore à partir de 30 ans. La presbyacousie se définie comme le vieillissement normal de notre l’audition. Ce phénomène naturel entraîne l’apparition d’une perte auditive qui évolue avec le temps. Petit à petit, l’oreille perd de ses capacités auditives.


Les conversations deviennent de plus en plus difficiles en raison d’une mauvaise perception des sons aigus. De plus, des difficultés de compréhension interviennent également dans les milieux bruyants.

A ce jour, aucun traitement médical ne permet de prévenir ni de réduire la presbyacousie.

Comment fonctionne la presbyacousie ?



Lorsque l’on nait, l’oreille possède un capital auditif de 15000 cellules ciliées (cellules auditives).
Ensuite ces cellules se fragilisent et disparaissent en vieillissant, sans se renouveler par la suite. En commençant par celles situées à l’entrée de l’oreille interne qui permettent l’écoute des sons aigus.

Les facteurs pouvant aggraver la presbyacousie



Certains facteurs environnementaux et génétiques peuvent amplifier ce trouble, comme :

  • Une surexposition aux bruits.
  • Un traumatisme sonore.
  • La prise de certains médicaments ototoxiques.
  • La génétique : certaines familles sont prédisposées à la presbyacousie précoce.
  • le diabète : cette pathologie va dérégler l’apport nutritionnel des cellules auditives.


Ces facteurs peuvent entraîner l’apparition d’une presbyacousie précoce.

Les symptômes



La presbyacousie possède trois stades de développement.

Le premier niveau correspond à une perte auditive légère. A cette phase, les difficultés de compréhension sont faibles car notre cortex auditif va compléter nos lacunes. Il peut arriver de confondre régulièrement un mot pour un autre.

Le deuxième stade est plus problématique. Il correspond à une perte d’au moins 30 décibels à 2000 Hz. La compréhension du langage devient plus difficile notamment dans le bruit. Le cerveau utilisera des moyens de compensations comme le développement de la lecture labiale. On a aussi tendance à avoir une sensibilité accrue aux sons forts.

Enfin au dernier stade, la difficulté à comprendre la parole est-telle que le risque d’isolement social est important. Il devient difficile de comprendre même dans des situations calmes. Petit à petit un isolement social peut se créer.


De plus la prebyacousie peut provoquer des acouphènes, à cause de la perte auditive. Certaines fréquences ne sont plus stimulées, ce qui peut engendrer un sifflement ou un bourdonnement dans l’oreille.

L’importance du dépistage



Le corps médical conseille de faire régulièrement des dépistages auditifs à partir de 50 ans.

Aussi, Il a aussi été prouvé qu’il y a un lien entre la perte auditive et l’accélération de maladies cognitives (comme l’Alzheimer).

L’Organisation mondiale de la santé prévoit que près de 500 millions de personnes seront atteintes de presbyacousie dans le monde en 2025.

Actuellement 80 % des appareillages auditifs ont pour cause la presbyacousie

Quelques chiffres



  • 60 % des personnes de 65 ans ont une perte de l’audition.
  • 50 % de la compréhension d’une conversation repose sur les 5 % de sons les plus aigus, ce qui explique l’impact de la presbyacousie sur la capacité à suivre une conversation.
  • Plus de 80% des plus de 85 ans ont une perte de l’audition.
  • 17 % seulement des français malentendants portent un appareillage auditif.

Vous avez des difficultés auditives, vous vous demandez si vous entendez correctement. Consultez notre article sur les premiers signes de perte auditive.

Aussi, vous pouvez réaliser un bilan auditif gratuitement dans votre centre Meilleur Audio en cliquant ici.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?