Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

L'hyperacousie

Parmi les différents troubles auditifs comme la surdité ou les acouphènes, l’hyperacousie est bien moins connue. Pourtant ce dysfonctionnement auditif peut parfois vous rendre la vie dure. En effet, l’hyperacousie est une hypersensibilité aux sons. Ainsi, certains bruits relativement forts vous paraissent rapidement insupportables voir douloureux.

En France 2% de la population ont une hyperacousie qui peut être plus moins importante. De plus les personnes ayant un acouphène ont plus de chances de développer une hyperacousie. En effet 30% des hyperacousiques ont un acouphène permanant.

L'hyperacousie et la sonie (perception sonore)

Notre organe auditif a une perception qui lui est propre. En effet, l’oreille a pour objectif de concentrer ses efforts sur la compréhension orale. Ainsi notre audition a tendance à percevoir d’avantage certaines fréquences utiles à conversation que d’autres. Ce que l’on nomme « sonie » est la capacité de notre audition à amplifier naturellement la sensation auditive orale.

Cette perception en sonie fait qu’un son grave est plus facilement supportable qu’un son de même intensité aigu. Par exemple le son perçu des réacteurs d’avion lors d’un voyage est souvent peu gênant (grave) à l’inverse du son que peut produire une règle en métal qui tombe sur un sol dur (aigu).
Bien souvent l’hyperacousie est constatée sur les hautes fréquences (sons aigus).

Origine de l'hyperacousie

L’hyperacousie est un trouble auditif pénalisant qui peut toucher tout le monde. Afin de trouver l’origine de cette difficulté auditive certains chercheurs en acoustiques réalisent régulièrement des mesures auditives. Avec ces données il en ressort que l’hyperacousie voit son origine dans un manque de stimulations auditives.

D’autres scientifiques de l’INRS ont souvent une hyperacousie passagère suite à la réalisation de mesures acoustiques en chambre anéchoïque (chambre totalement insonorisée).

Lors d’un manque de stimulations auditives, le nerf auditif peut au niveau des relais (points entre l’oreille interne et le cortex auditif) amplifier la perception sonore. Ainsi, notre cortex auditif obtient une stimulation plus importante qui peut sur certains sons forts devenir gênante.
Aussi, l’hyperacousie est un trouble nerveux, de ce fait une augmentation de la fatigue ou du stress peut faire évoluer la perception de ce trouble auditif. Ainsi il est conseillé de se ménager et de pratiquer si possible de la sophrologie ou relaxation (yoga, gym,…).

L'hyperacousie et ses solutions

Aussi, le manque de stimulations auditives peut être du à une surdité. L’oreille n’ayant plus de perception sonore amplifie le peu d’activité produit. C’est pour cela que la mise en place d’aides auditives constitue dans ce cas une solution efficace en cas de surdité associée. L’amplification des sons faibles va permettre petit à petit de rééduquer le fonctionnement du nerf auditif et réduire ainsi l’hyperacousie.

D’autre part, la mise en place d’un générateur de bruit blanc peut être proposée par votre médecin ORL ou audioprothésiste. Cette solution émet des sons faibles à votre oreille dans le but de stimuler d’avantage votre audition et relâcher l’hyperacousie.

Aussi, la réalisation d’une prise en charge peut faire l’objet de questionnaires réguliers pour mesurer l’évolution de l’hyperacousie. Enfin votre médecin ORL ou audioprothésiste peut procéder à une mesure des seuils d’inconforts permettant de savoir avec exactitude le niveau de l’hyperacousie sur chaque fréquence.

Pour en savoir plus sur ces solutions ou réaliser gratuitement des tests auditifs (surdité et inconfort) vous pouvez prendre rendez-vous en composant le 01.87.37.49.94 ou nous contacter via notre formulaire de contact Meilleur Audio.