Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Les acouphènes

Les acouphènes sont des sons ponctuels ou permanents générés par notre système auditif.

Il existe deux grandes familles d’acouphènes selon leurs origines:

  • Les acouphènes objectifs
  • Les acouphènes subjectifs

Les acouphènes objectifs


Cette famille d’acouphène est caractérisée par un acouphène mesurable et identifiable sur le plan médical.

Cette forme d’acouphènes représente moins de 1% des acouphéniques.

Il s’agit généralement d’acouphènes liés à des chocs traumatiques ou des anomalies anatomiques.

Ces acouphènes peuvent même être de forme pulsative et être enregistrés par votre praticien ORL.

Généralement pour cette forme d’acouphène un suivi ORL est nécessaire dans lequel des IRM et scanners seront effectués pour en trouver la source.

Les traitements médicamenteux ou chirurgicaux peuvent être proposés selon la source du problème.

Les acouphènes subjectifs


Cette forme d’acouphènes est la plus courante. Environ 90% des français ont déjà eu un acouphène de ce type suite à une forte exposition au bruit (concert, spectacle, boîtes de nuit, travaux bruyants,…).

Ils sont dans la plus part des cas peu gênants, transitoires et disparaissent par la suite.

Ces acouphènes sont dus à une absence de stimulation sonore.
En effet, après une forte exposition sonore les cellules de l’oreille interne se mettent en veille, ce qui génère cet acouphène qui disparaît après repos des cellules.

Les personnes souffrant de surdité ont généralement un acouphène permanent lié à la sous stimulation de certaines fréquences de l’audition.

Les acouphènes subjectifs varient en intensité selon le stress, la fatigue accumulée et la présence de stimulations sonores.

L’acouphène, une gène



Il arrive dans 5% des cas que l’acouphène soit gênant et dérangeant dans sa vie personnelle et professionnelle.

Lorsque l’on souffre d’acouphènes subjectifs, il est important de réaliser un dépistage auditif afin de vérifier que l’audition n’en soit pas responsable.

Si une perte auditive est dépistée, il est important de mettre en place une solution auditive afin de restituer de nouvelles sensations auditives au système auditif.

La remise en place de stimulations permanentes de l’audition va permettre au système nerveux de relâcher l’acouphène.

Lors que l’acouphène est trop pénalisant pour le patient, l’audioprothésiste pourra mettre en place un dispositif auditif. Les « générateurs de bruit blanc » sont des appareils auditifs capables de générer un son venant masquer l’acouphène.

Le son appliqué respectera la méthode TRT (Tinnitus Retranning Therapy) inspirée du modèle de Jastreboff qui vous permettra grâce à des mesures et la mise en place de conseils personnalisés, le relâchement de votre acouphène.

Vous avez des acouphènes et souhaitez réaliser gratuitement un bilan auditif, cliquez ici.