Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Risque de chute et audition

L’oreille interne est compartimentée en deux parties : l’une est responsable de l’audition et l’autre de l’équilibre.

Une étude a mis en avant un lien étroit entre ces deux activités. Ces recherches ont prouvé qu’une perte auditive légère de 10dB augmentait le risque de chute de 140%.

Le risque de chute est un sujet important pour les personnes de plus de 60ans. Il s’agit d’une des causes principales de mortalités par traumatisme.

Quelles sont les raisons cette augmentation de risque ?

L’environnement sonore

Lorsque notre audition est lésée, il est plus difficile d’avoir conscience de son environnement. Pour un malentendant, il est commun de ne pas entendre une voiture arriver ou une porte qui s’ouvre.

Ce manque d’avertissements sonores est la première raison de risque de chute.

La charge cognitive

Lorsque l’on a des lésions auditives, notre cerveau va essayer de compenser cette handicape.
Cet effort cérébral est très énergivore. Cette capacité de concentration est ce que l’on nomme la charge cognitive. 

Un malentendant sature sa charge cognitive, ce qui empêche le bon maintient de son équilibre.

Comment diminuer le risque de chute ?

  • Faire des exercices musculaires axés sur les jambes peut améliorer l’équilibre.
  • Faire contrôler ses traitements, certains peuvent augmenter les risques de chutes
  • Faire vérifier sa vue, une paire de lunettes mal adaptée peut créer des déséquilibres
  • Améliorer l’agencement de son logement, éviter les pièces saturées de meubles et augmenter l’éclairage.
  • Se faire équiper d’aides auditives pour améliorer son audition et réduire la charge cognitive.

Pour plus d’information sur les types de surdités ou sur les formes d’appareillage, vous pouvez nous contacter en cliquant ici.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?