Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Le tabagisme et l’audition



Il est bien connu que la consommation de cigarettes n’est pas bonne pour notre santé. Les composants chimiques contenus dans la cigarette affectent tout notre métabolisme.

De grands laboratoires internationaux ont étudié les risques de la cigarette sur notre système auditif.

Etude américaine : 16 novembre 2010


Une première étude américaine effectuée sur 15 000 personnes a prouvé que la consommation régulière de tabac augmentera par deux les risques de perte auditive.

En cause de cette étude, l’effet de la nicotine et autres substances ototoxiques (qui détruisent nos cellules auditives).

Aussi, fumer endommage les cellules sanguines et épaissi le sang ce qui diminue l’afflux sanguin, l’oreille est donc moins bien nourrie.

De plus, la prise de monoxyde de carbone diminue l’apport en oxygène qui réduit l’oxygénation des cellules auditives.

L’ensemble de ces phénomènes vont progressivement sensibiliser notre ouïe et la rendre plus fragile. La perte du au tabagisme repose sur la destruction de cellules auditives, elle est donc irréversible.

Etude Japonaise 2018


Au Japon, 50 195 employés ont fait l’objet d’une étude sur le tabagisme et l’audition.

Cette étude sur 8 ans a consisté de mesurer les répercutions de la consommation de cigarette sur notre ouïe.

Les résultats alarmants montrent que le risque de perte auditive est 60% supérieurs sur les fréquences aigues et 20 % plus importants sur les sons graves.

Le tabagisme aurait donc une influence directe sur notre perte auditive.

Ensuite, cette même étude a montré que lorsqu’un fumeur arrêtait de fumer, après 5 ans le facteur de risque devenait quasi nul. Il n’est donc pas trop tard pour arrêter de fumer.


Ces recherches expliquent de la même façon que l’étude précédente que le tabac joue un rôle sur l’irrigation de l’oreille interne (la cochlée).

Les vaisseaux sanguins rétrécissent à cause de la nicotine et limite l’apport nutritionnel des cellules auditives. De plus la viscosité du sang affecterait également l’oxygénation.

Conclusion


La consommation de cigarette a un impact réel et direct sur notre audition.

Aussi, il n’est pas trop tard pour arrêter de fumer car après plusieurs années ce facteur de risque de perte auditive devient nul.

Afin de limiter la perte auditive il reste important de faire régulièrement vérifier son audition.

En cas de doute vous pouvez consulter notre article sur les premiers signes de perte auditive.

De plus, Meilleur Audio vous propose de réaliser gratuitement un bilan auditif, pour prendre rendez vous contactez nous en cliquant, ici.


Ces études concluent sur le fait que des effets similaires sont à prévoir sur l’usage de la cigarette électronique.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?