Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Le cérumen un atout pour nos oreilles





Le mot cérumen vient du latin « cera » qui signifie la cire. Le cérumen est un corps gras riche en acides aminés et minéraux. Il est produit par des glandes cérumineuses présentent dans nos conduits auditifs. Le cérumen est ensuite évacué par des muscles à l’extérieur du conduit auditif.

Même si le cérumen n’est généralement pas apprécié, il n’en reste pas moins indispensable.

De couleur jaunâtre et de texture collante, il donne une impression de saleté. Or il s’agit de la seule sécrétion stérile du corps humain.



Le rôle du cérumen





Cette cire assure une bonne hygiène du conduit auditif. Le cérumen agit comme une barrière qui limite la rentrée des bactéries dans nos conduits auditifs. De plus cette protection naturelle agit comme un déshumidificateur, il capture squames et poussières.

Lorsque le cérumen a rempli sa mission et qu’il devient oxydé ; notre conduit auditif le conduit vers la sortie. C’est à ce moment là qu’il devient intéressant de le retirer.

Cependant, il faut savoir que plus l’on retire de cérumen de l’oreille, plus notre conduit auditif en fabriquera. Il y a un phénomène d’autorégulation de la production de cérumen. Il convient donc de ne pas le retirer en excès.

Aussi, le cérumen joue un rôle de lubrifiant naturel. S’il manque du cérumen dans nos conduits auditifs, il se peut que cela produise de l’eczéma.



Comment retirer le cérumen en excès ?





Dans un premier temps, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de cérumen.
Que ce soit dur, collant ou liquide, il en existe de nombreuses variétés.

Généralement les enfants produisent un cérumen plutôt liquide et collant qui devient plus rigide à l’âge adulte. Le corps médical constate que le port de protections auditives ou systèmes d’écoutes augmentent la température du conduit auditif et rendent le cérumen plus liquide.

Plus le cérumen est sec et « caillouteux », plus il sera facile à retirer.

Tout d’abord, il convient de retirer uniquement l’excès de cérumen ou la cire qui est en sortie d’oreille. Pour ce faire le meilleur instrument à votre disposition est votre auriculaire (d’ailleurs son nom fait appel à cette fonction). Il convient de procéder au nettoyage de nos oreilles une fois par semaine afin de limiter la surproduction de cérumen.

Les médecins ORL recommandent d’éviter l’usage de cotons tiges qui poussent le cérumen en fond de conduit et le rend beaucoup plus difficile à retirer. De plus l’usage de cotons tiges peut créer des irritations propices à l’apparition d’infections.


Aussi, il a été remarqué que les sprays et vaporisateurs ne sont pas d’une grande utilité puisqu’il s’agit d’huiles qui procurent une sensation de propreté mais qui ne nettoient pas l’oreille.

Vous pouvez aussi consulter notre article sur « l’entretien de nos oreilles ».




Les bouchons de cérumen





En cas de sensation de vertiges ou de perte auditive, il sera utile de faire vérifier vos oreilles. La présence d’un bouchon de cérumen peut être très inconfortable.

De ce fait les médecins retirent les bouchons de cérumen avec des aspirateurs ou à l’aide d’une poire à eau.

En cas de doutes sur votre audition vous pouvez consulter notre article sur « les premiers signes de perte auditive ».

Enfin Meilleur Audio vous propose de réaliser gratuitement un bilan auditif dans votre centre, pour prendre rendez-vous cliquez ici.


Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?