Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

La vie scolaire, un risque de pertes auditives.






Les professeurs et l’audition



Selon une étude française, 6 enseignantes sur 10 présentent des difficultés auditives. Il en résulte pour les professeurs : fatigue, manque de concentration, troubles de l’humeur et du comportement.

D’après les statistiques, le lieu le plus bruyant d’une école est le gymnase avec un volume mesuré supérieur à 90 décibels. La loi française stipule que le niveau sonore dans un lieu de travail ne doit pas dépasser 85 décibels.


Ce résultat ne surprend pas les professeurs qui subissent toutes la journée des niveaux de bruit important. .

Il a été recensé en France que 40% des enseignants ressentent au moins une fois par semaine des troubles auditifs. Conséquence, cela entraînerait une fatigue auditive et la présence d’acouphènes.



Combattre le bruit dans les établissements scolaires





Actuellement, en moyenne le niveau sonore d’une salle de cours peut atteindre les 65 dB de bruit de fond. Or, l’OMS et l’Union Européenne préconisent un niveau limite de 35 dB en salle de classe. Ainsi, professeur et étudiant sont rapidement soumis à des fatigues auditives.

Cependant, l’école reste avant tout un lieu d’apprentissage. Il en résulte que dans ces conditions, l’acquisition d’informations reste difficile.

D’autres part, il a été constaté que dans les cantine les volumes prouvaient atteindre les 80 dB. A ces niveaux sonores, même une courte exposition peut provoquer des lésions irréversibles.

Problèmes rencontrés et diagnostics




L’isolation phonique reste le principal problème de pollution sonore. Ce défaut d’isolation des parois (murs, plafond, portes, fenêtres…) permet aux sons extérieurs (trafic routier et aérien, travaux, cour de récréation…) et aux bruits des locaux avoisinants (salle de classe, salle de sports, salle de musique, réfectoire…) de se transmettre dans le local.

Les nouvelles perspectives





En France certains établissements commencent à s’équiper pour diminuer le niveau de pollution sonore. De ce fait, les salles de classes possèdent des panneaux acoustiques qui limitent la réverbération. Il existe aussi des solutions murales et des tapis absorbants. Cependant l’isolation phonique ne peut être améliorée après fabrication de l’établissement.

Pour assurer une ambiance acoustique performante à l’école, une attention particulière doit être accordée à l’acoustique des locaux, et ce dès les projets de construction de nouveaux établissements scolaires.

De nos jours, les écoles ne sont pas un cas isolé. Hôpitaux et crèches sont notamment très touchés par la pollution sonore.

Votre centre Meilleur Audio vous invite à réaliser gratuitement un examen auditif complet de votre audition, pour prendre rendez-vous cliquez ici.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?