Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Rester immobile pour mieux entendre




Et si pour tendre l’oreille il fallait rester immobile. C’est ce que le département de neurobiologie de l’école de médecine de Duke à Durham en Caroline du Nord a étudié. Cette équipe de chercheurs observe que l’inactivité physique faciliterait l’écoute. Premièrement ces scientifiques expliquent que les neurones du cortex moteur inhibent l’activité des neurones du cortex auditif. De ce fait, bouger diminuerait notre qualité de perception acoustique.



Audition et mobilité





Ce travail de recherche paru dans la revue « Nature » en septembre 2014 effectué sur des souris montre l’importance de l’activité motrice sur notre analyse auditive. Ainsi les souris testées montrent que les neurones du cortex auditifs sont inhibés avant et pendant une activité physique. Et que ce manque de capacité est du à une stimulation du cortex moteur.

Aussi, les chercheurs en électrophysiologie américains notent que des interneurones situés dans le cortex auditif secondaire s’activent lors de mouvements du corps. Ces stimulations moteurs supprimeraient l’activité synaptique évoquée par les stimulations sensorielles (dans ce cas auditive). Et que cette inactivité serait modulée par un mécanisme postsynaptique.



Synergies auditives





De plus, d’autres recherches expliquent qu’il existe des « décharges corollaires ». Il s’agit de messages moteurs distribués par le système nerveux à d’autres zones du cerveau. Ces stimulations ont pour but de synchroniser mobilité et audition (dans ce cas). Conclusion, les décharges corollaires permettent de moduler le traitement des informations auditives en fonction du mouvement. Ainsi cette fonction est utile lors de l’activité corticale auditive ou lors de la production de gestes liés à l’écoute de sons (jouer de la musique, danser, parler …).



Perception auditive





Enfin les chercheurs expliquent que ces mécanismes sont sans doute dus à notre système « d’alerte ». Lorsque nous sommes en mouvement le corps humain va délibérément atténuer sa sensibilité aux sons prévisibles et notamment de faibles intensités. Cette inhibition favoriserait l’attention auditive sur des sons inattendus et soudains (sons d’alertes).

Ainsi, les bureaux d’études continuent de travailler sur ces mécanismes qui seraient responsables aussi de la création d’acouphènes.

Chez Meilleur Audio nous vous recommandons de réaliser régulièrement des contrôles de votre audition. C’est pour cela que nos experts audioprothésistes diplômés vous proposent de réaliser gratuitement un bilan auditif.

Vous pouvez prendre rendez-vous en cliquant ici ou en contactant le 01.87.37.49.94.



Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?