Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Ecouter de la musique sans perdre de l’audition, est-ce possible?





De nos jours, le lien en traumatismes sonores et perte auditive n’est plus à démontrer. Lorsque l’on s’expose à des sons de fortes intensités nos cellules auditives peuvent se détruire. Or notre capital auditif composé de 15 000 cellules ne se régénère pas, on parle donc de perte auditive irréversible.

De plus la forme de nos oreilles agit comme une antenne qui amplifie volontairement les fréquences conversationnelles (fréquences sur lesquelles la parole se situe).

De ce fait les médecins recommandent de faire preuve de prudence quand à l’usage de notre audition.



Perte auditive chez les adolescents.





Actuellement à l’occasion de la JNA, il a été mesuré que plus d’un adolescent sur deux dits écouter quotidiennement de la musique. Souvent par le biais d’un casque ou d’écouteurs, ces solutions délivrent des sons allant jusqu’à 90 dB. Cependant, une exposition prolongée à des sons de plus 80 dB provoquent des lésions auditives irréversibles.

Chez les 15-17 ans, 60% expriment avoir fréquemment des acouphènes. Ce trouble auditif représenté sous forme de sifflements et bourdonnements est généralement un effet secondaire de lésions auditives. Heureusement dans 95 % des cas, les acouphènes sont périodiques et ne durent pas. D’autre part on note qu’uniquement 25 % des 25-34 ans signalent avoir régulièrement des acouphènes. Cette baisse est étroitement liée à l’écoute excessive de musique.

Aussi dans cette population adolescente composée de 15-17 ans, 9% déclarent ressentir une perte auditive.

Pourtant d’après le corps ORL, plus de 50 % des troubles auditifs auraient pu être évités. De bonnes hygiènes auriculaire et auditive permettent de réduire significativement les chances de développer une perte auditive par exemple. D’ailleurs les enquêtes montrent qu’à partir de l’âge de 24 ans le changement de comportement face à l’écoute de la musique réduit de plus de 3x les chances d’avoir des troubles auditifs.



Eviter la perte auditive





Pourtant il existe quelques conseils pour bénéficier à la fois d’une écoute musicale confortable sans risquer de perdre de son audition.

Premièrement, il nous arrive souvent d’augmenter la musique en situation bruyante. Par exemple lors d’un déplacement dans les métros parisiens, le niveau de son est globalement estimé à 63dB (selon étude figaro). De ce fait une écoute confortable de musique pourra se faire qu’à partir d’un niveau minimal de 80dB. Or comme nous pouvons le constater à ce niveau, le son est déjà traumatisant pour nos oreilles.

Alors il existe une solution simple qui est d’utiliser des écouteurs ou casques à réduction de bruits. Ces systèmes permettent de réduire de plus de moitié l’intensité de votre musique et donc de réduire efficacement les lésions auditives.  

D’autre part il est recommandé de ne jamais mettre un volume supérieur aux 2/3 de votre volume maximal d’utilisation. Les normes européennes ne sont pas assez strictes pour éviter de perdre de l’audition avec un usage à 100% de la barre sonore de vos outils d’écoute.

Enfin il est conseillé de régulièrement effectuer des pauses de silence. On peut utiliser la règle du 20%, pour une écoute de 2 heures il faut prévoir un repos de 40 minutes (dans le silence). Cette solution permet à nos oreilles de récupérer après un effort auditif.  Aussi, les médecins ORL recommandent de régulièrement se placer dans des situations calmes afin de permettre à notre audition de se reposer.

Dernièrement, pour toutes expositions supérieures à 90dB, l’usage de protections auditives est fortement recommandé. Pensez à utiliser ces protections lors de vos déplacements en concerts, discothèque, bricolage, ou bruits professionnels. De nos jours il existe des solutions personnalisables et sur mesure pour tous les types d’activités.

Pour en savoir plus sur les protections auditives ou pour simplement effectuer gratuitement un bilan auditif, vous pouvez prendre rendez-vous en nous contactant au 01.87.37.49.94.





Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?