Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Le Smartphone : un déclin auditif plus important chez les moins de 40 ans.




En France, on écoute en moyenne 15 heures de musique par semaine. Une exposition supérieure à deux heures par jour peut sensiblement fragiliser votre audition.

Avec l’usage du Smartphone le nombre d’heures d’écoute de musique a littéralement explosé.  En effet 70% des moins de 40 ans utilisent leur téléphone numérique pour écouter de la musique.

Or que ce soit dans la rue, dans les transports en communs ou dans des situations sonores, il nous arrive de placer le volume de notre musique à des intensités très élevées. Or, la durée d’écoute tout comme l’intensité du volume sont des facteurs de perte auditive.

Aussi, l’usage du Smartphone est d’autant plus dangereux pour notre audition qu’il est souvent lié à des stimulations auditives. Votre Smartphone vous permet de converser téléphonique, voir vos vidéos et d’écouter de la musique. De ce fait, les moments de calmes se font plus rares et votre audition ne peut se reposer. Or, ce flux d’informations auditives peut produire des lésions auditives irréversibles.

Un volume trop élevé, traumatismes sonores





Souvent pour optimiser son expérience musicale, on a tendance à augmenter le volume de son Smartphone à des volumes dangereux pour nos oreilles. Il devient donc important de régulièrement vérifier que l’on ne soit pas dans un volume excessif. D’ailleurs la plus part des Smartphone vous indique si votre volume est trop important. Souvent cela apparait sous forme de jauge qui devient rouge ou sous forme de notification d’alerte. On retrouve aussi ces informations sur les nouvelles consoles de jeux vidéos. Aussi, la marque « Apple » depuis 2 ans a développé une application santé qui liste notamment votre exposition aux sons trop forts et vous indique votre seuil de danger auditif.

D’autre part, un autre problème auditif bien connu est la perception d’acouphènes. En effet, il arrive que des lésions auditives produisent des acouphènes. D’ailleurs 84% des français ont déjà perçu un acouphène. Souvent ponctuels, les acouphènes ne représentent pas une réelle nuisance. Mais dans 5% des cas, ils peuvent rester permanents et deviennent gênants. Or, les traumatismes sonores représentent un facteur majeur de la présence d’acouphènes

Ensuite, les traumatismes sonores peuvent être responsables de surdités brusques. Il est donc conseiller de rester très vigilant à des expositions sonores importantes.

D’ailleurs les plus de 40 ans ont bien pris conscience de ce problème et 86 % de cette population nous témoignent réduire leur volume et le place à un niveau plus modéré.

Heureusement la technologie permet de réduire ces expositions sonores trop importantes. L’usage de systèmes d’écoute avec réducteurs de bruits vous donne la possibilité de réduire de plus de 70% le volume d’écoute musicale et téléphonique. Aussi l’utilisation d’un casque est à privilégier à celle d’écouteurs qui ne réduisent pas le son environnant.

Une exposition trop longue, la fatigue auditive





Ensuite, il faut savoir que nos oreilles comme n’importe quel autre organe ou machine s’usent. Notre audition a donc besoin de repos pour limiter les effets du temps. C’est pour cela que nos audioprothésistes vous recommandent de privilégier les moments de calme. Après une exposition de deux heures nous vous conseillons de rester 20 minutes dans le calme pour laisser vos cellules auditives au repos.

Cependant, en cas d’activité prolongée les cellules ciliées de l’oreille interne peuvent s’abimer et ne plus fonctionner. En conséquence de cette détérioration apparait une perte auditive irréversible.

Et cette problématique ne touche pas que l’utilisation du Smarphone mais aussi d’autres domaines comme par exemple l’activité en « Open Space » qui ne favorise pas les situations de calmes.

Dernièrement, il convient de porter des protections auditives lorsque cela est nécessaire. Actuellement 23% des moins de 40 ans disent porter des protections auditives lors de l’écoute de concert.

Enfin nous vous conseillons de faire régulièrement vérifier votre audition. Nos audioprothésistes vous accueillent gratuitement pour réaliser ces tests. Vous pouvez prendre rendez-vous au 01.87.37.49.94.



Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?