Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Des aides auditives en Hiver : l’eau et le froid, des facteurs de pannes

En période de chaleur ou de pluie, le risque que vos aides auditives s’abiment existe surtout si vous n’y prenez pas soin correctement. Alors peu importe la saison, vos appareils auditifs ont besoin d’être régulièrement entretenues. En plus d’un facteur important qu’est le cérumen, l’eau, l’humidité et le froid peuvent enclencher un mauvais fonctionnement des aides auditives. Et cela peut aller jusqu’à une réparation obligatoire qui vous fera dépenser plus que prévu. Pour éviter que vos appareils auditifs se dégradent, nous vous offrons quelques conseils bénéfiques au bon maintient de ces derniers.

Un porteur d’aides auditives ressent forcément le besoin de ne pas se sentir privé ou limité. En effet, il s’agit de garder ses habitudes quotidiennes mais avec un soutient auditif agréable. Cependant, la période hivernale arrive à grand pas et vos aides auditives souffrent aussi du froid et de l’humidité. De plus, si vous êtes sportif, l’utilisation des aides auditives est fortement déconseillée voir interdite durant un exercice physique. Mais le sport n’est pas la seule situation qui peut dégrader l’état des aides auditives.

Pourquoi effectuer un contrôle régulier de ses aides auditives et de son audition ?

Contrôler son audition est primordial pour progresser dans la rééducation auditive d’un patient. En effet, l’objectif premier des aides auditives est de stabiliser son audition, c’est pourquoi il est nécessaire de porter des aides auditives le plus tôt possible et régulièrement. De ce fait, tous les 6 mois vous devez vous rendre en laboratoire auditif pour vérifier que votre audition ne subit pas une baisse anormale en présence d’aides auditives. Lors de ce contrôle, l’audioprothésiste doit réaliser une vérification globale de votre équipement auditif. Toutefois, plusieurs facteurs agissent  de façon néfaste sur le fonctionnement des aides auditives et ce n’est pas forcément vous qui  en êtes la source. En effet, l’eau et le froid peuvent être responsables d’une panne ou d’un dysfonctionnement des aides auditives. Mais l’humidité reste l’ennemi juré des équipements auditifs.

Pour cela, l’audioprothésiste vous renseigne sur les bons gestes à avoir lorsque vous portez des appareils auditifs. Tout d’abord, en période de forte pluie, il est conseillé de retirer vos aides auditives car elles ne peuvent pas prendre l’eau. Puis, il est vrai que le froid n’est pas idéal pour les composants électroniques des aides auditives. Alors, de la condensation peut se former à l’intérieur des appareils auditifs et les endommager. Par conséquent, le simple port d’un bonnet ou d’un cache oreille aide à la conservation des composants des prothèses auditives. Enfin, si vous passez d’un environnement froid à un lieu chauffé, pensez à essuyer vos aides auditives pour qu’elles ne s’humidifient pas. Et il est possible de se munir d’un déshumidificateur ou de capsules déshydratantes pour éliminer le surplus d’humidité.

Le sport et l’utilisation d’aides auditives ne font pas bon ménage

Pour les personnes adeptes des sports d’hiver, les aides auditives peuvent être endommagées plus rapidement. Alors, lorsque vous faites de la luge ou du ski, privilégiez le port d’un casque protecteur au lieu de retirer totalement vos aides auditives. Ou tout simplement lorsque vous faites un jogging ! En effet, l’endroit chaud et humide qu’est votre conduit auditif peut l’être davantage lors d’un effort physique. Alors, il est fortement déconseillé de vous équiper de vos aides auditives dans cette situation. Mais n’oubliez pas qu’il est toujours nécessaire d’entendre le bruit aux alentours. Par conséquent, optez pour des casques de protections ou autres lors de vos efforts physiques pour faire du sport en toute sécurité. 

Les aides auditives rechargeables pendant l’hiver : le bon compromis.

L’utilisation des piles zinc-air pour alimenter vos aides auditives n’est pas toujours bénéfique et encore moins pendant l’hiver. En effet, l’air sec et froid réduit la tension disponible dans les piles. Alors, ces dernières travaillent plus dans les aides auditives pour vous apporter la correction et la puissance nécessaire. De ce fait, elles s’épuisent plus vite et demandent à être changées plus souvent. Toutefois, pour remédier à cet inconvénient, vous pouvez optez pour des aides auditives rechargeables. En effet, leur boitier de recharge en lithium-ion est doté d’une grande autonomie. Vous n’avez plus qu’à poser vos appareils auditifs dans leur boitier de recharge le soir pour bénéficier d’une charge complète au réveil. De cette manière, le risque de perdre vos aides auditives est moindre et la poussière et l’humidité rentrent moins facilement dans vos aides auditives.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.