Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Le tabagisme un danger pour l’audition des enfants





De nos jours, tout monde est averti des réels dangers que représente le tabagisme.

Cependant bon nombre de personnes minimisent les avertissements sur le tabagisme passif. La fumée dégagée par la cigarette contient de plus de 4000 produits chimiques dont plus de 250 sont nocifs pour notre santé. Or le tabagisme passif est responsable d’après l’OMS de plus de 600 000 décès chaque année.

De plus, l’OMS nous indique qu’environ 40% des enfants à travers le monde sont régulièrement exposés aux fumés de cigarettes. Et que 31 % des décès liées à cette cause concernent les enfants.

De ce fait le tabac est un réel fléau pour notre santé. Les dernières recherches nous indiquent que le tabac agit aussi sur l’audition des plus petits.

Le tabac et l’audition des nourrissons





Une récente étude publiée dans le « Wiley Online Library » en juin 2018, montre que le risque de surdité peut être augmenté jusqu’à 240 % à cause du tabagisme passif.

D’autre part, d’autres tests ont été effectués sur des femmes enceintes. Il a été montré que les nourrissons de femmes fumeuses avaient 26% de chance supplémentaires d’être nés avec une surdité.

Ensuite, les enfants exposés dans les quatre premiers mois dans leur vie ont aussi 30% de chances accrus de développer une surdité.

Aussi, l’OMS explique que les résidus de tabac restent dans les habits et les moquettes. Ainsi les enfants absorbent au sol deux fois plus de produits toxiques que les adultes.

Ainsi, cette étude nous alarme sur les effets du tabac que l’on impose en tant que fumeur à nos proches. En effet, les enfants sont les plus touchés par le tabagisme passif et présentent des symptômes même lors de faibles expositions. Il est donc primordial de faire attention à ne pas exposer son entourage.

Comment se préserver et diminuer le risque de surdité





Comme nous l’avions vu dans un précédent article, le tabagisme n’est pas un facteur irréversible. Lorsqu’une personne décide d’arrêter de fumer au bout de 3 ans le risque de surdité lié au tabac devient quasi nul. Il n’est donc jamais trop tard pour arrêter.

De plus les médecins recommandent pour les fumeurs de réaliser régulièrement des bilans auditifs (tous les deux ans) pour prévenir des éventuelles lacunes. La perte auditive, si elle est prise rapidement en charge peut se maîtriser. Les aides auditives par exemple, ralentissent significativement le déclin auditif.

Quand aux fumeurs persistants, il est indispensable d’aérer un maximum afin d’éviter la pollution de son logement. Il est conseillé d’ouvrir ses fenêtres au minimum dix minutes au moins deux fois par jour. Le tabagisme passif comprend aussi cette absorption résiduelle.

Enfin, nos experts audioprothésistes Meilleur Audio vous proposent de réaliser gratuitement un bilan auditif. Pour prendre rendre-vous, contactez nous par téléphone au 01.87.37.49.94 ou cliquez ici



Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?