Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Retirer un bouchon de cérumen




Souvent le cérumen est vu comme une saleté produite par nos oreilles. Pourtant cette sécrétion joue un rôle majeur dans la protection de notre organe auditif. En effet, le cérumen est une substance stérile qui va venir récupérer et sortir les germes et bactéries de nos conduits auditifs.

D’ailleurs les baignades participent au retrait de cérumen et engendre souvent des otites (infections de l’oreille). A ce moment, les bactéries pénètrent plus facilement l’épiderme de l’oreille, ce qui peut produire une infection.

Cependant certaines personnes produisent plus de cérumen que d’autres. En conséquence cela peut produire la formation d’un bouchon de cérumen.



Entretenir nos oreilles





Le conduit auditif nécessite rarement un entretien. En règle générale, il est recommandé de retirer uniquement l’excédant de cérumen avec son auriculaire. L’oreille possède un système de nettoyage automatique, l’épiderme du conduit auditif évacue vers l’extérieur naturellement le cérumen produit en fond de conduit.

Parfois les médecins recommandent l’utilisation de sprays pour entretien nos oreilles. Dans la plus part des cas il s’agit de produits qui participent à l’évacuation de cérumen, bactéries et germes.

Aussi, vous pouvez trouver en pharmacie des cures oreilles pour retirer sans danger les encombrements de cérumen. Cependant l’usage de cet outil ou coton tige n’est pas sans risque. Et une mauvaise manipulation de ces solutions peut produire irritations et blessures qui sont de parfaits lieux de développement pour les otites. Egalement, lorsque les cotons tiges ne sont pas utilisés régulièrement, ils ont tendance à enfoncer la cire dans le conduit auditif et participent à la création de bouchons cérumen.



Bouchon de cérumen, symptômes





De façon générale la présence d’un bouchon de cérumen est rapidement perçue. Tout d’abord une forte baisse de l’audition est perceptible (15% à 50% selon la taille de l’encombrement). Ensuite le manque d’aération de l’oreille produit une sensation d’oreille bouchée et de résonance de sa propre voix. Enfin il se peut que le sujet ressente la présence d’acouphènes le plus souvent de type sifflement.

Pour les personnes malentendantes équipées d’appareils auditifs, la présence d’encombrements dans le conduit auditif peut produire du Larsen. Dans ce cas le son distribué par l’aide auditive est renvoyé vers l’extérieur de l’oreille par la barrière de cérumen.  Aussi, le cérumen peut obturer l’écouteur et produire une panne de l’appareil auditif.

A savoir, la chaleur et le contact ont tendance à renforcer la production de cérumen. Lorsque vous portez des écouteurs par exemple, vous pouvez retrouver un peu de cérumen à texture liquide dans le conduit auditif. Aussi, l’utilisation de spray ou coton tige a donc pour inconvenant d’accélérer la fabrication de cérumen.

D’autre part, les personnes ayants des petits (étroits) conduits auditifs font plus régulièrement des bouchons de cérumen.



Retirer un bouchon de cérumen





De nos jours plusieurs méthodes pour retirer un bouchon de cérumen sont pratiquées. Dans la plus part des cas le professionnel de santé sélectionne une méthode d’une autre selon la taille et texture du bouchon de cérumen.


Les solutions « Lyse »


« Cérulyse », « Doculyse », voici de nombreux produits qui permettent d’extraire le cérumen. A ne pas confondre avec les autres sprays désinfectants, ces solutions liquéfient le cérumen. Le principe de cette solution est de noyer le conduit auditif quelques minutes dans la solution trois fois par jours sur trois jours pour liquéfier et sortir le cérumen de l’oreille.
Même si cette solution semble pratique, elle reste rarement efficace et assèche le conduit auditif. C’est pour cela que l’utilisation de ces produits se limite sur trois jours.


La poire à eau


La poire à eau est souvent la solution la plus utilisée par les infirmiers et médecins généralistes pour retirer un excédant de cérumen.  Avec cette méthode atraumatique, le conduit auditif ne souffre pas du retrait de cérumen. En effet, l’écoulement de l’eau dans l’oreille va délicatement retirer le cérumen accroché au conduit auditif. Cependant cette méthode a ses limites et ne peut retirer tous les bouchons de cérumen. 


La pince de Hartmann


Avec cette pince ORL, votre praticien peut retirer un encombrement de cérumen. Cette méthode est souvent rapide mais nécessite que le bouchon de cérumen soit rigide pour pouvoir l’attraper. Enfin, il se peut que de l’épiderme se mélange au cérumen ainsi lors de l’extraction cela peut produire une irritation. C’est pour cela que votre médecin ORL peut vous prescrire des gouttes antibiotiques de façon préventive sur quelques jours lorsque cela est nécessaire.


L’aspiration


Lorsque le bouchon de cérumen est de texture liquide ou gluante, votre médecin ORL peut utiliser un aspirateur pour extraire le cérumen. Avec cette solution le médecin a l’occasion de retirer l’ensemble du cérumen présent dans votre oreille, souvent sans douleur. Néanmoins l’aspiration demande une texture particulière du bouchon de cérumen.  Parfois les médecins demandent de mettre quelques gouttes de Cérulyse avant la consultation pour rendre liquide le cérumen.


La bougie


Depuis quelques années, revient à la mode cette méthode ancestrale pour retirer le cérumen.
Avec une bougie le patient va aspirer le cérumen dans un petit carton. Cependant les médecins recommandent de limiter l’utilisation que cette méthode qui peut produire de réelles conséquences médicales en cas de problème de réalisation.

Enfin nos professionnels restent à votre écoute pour toutes vos questions auditives.

Nos audioprothésistes peuvent gratuitement regarder vos conduits auditifs et vous réaliser un bilan auditif complet. Pour prendre rendez-vous, contactez nous directement au 01 87 37 49 94 ou via notre formulaire de contact.





Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?