Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Perforation tympanique ou tympan percé, que faire ?

La membrane tympanique a pour rôle de capter l’onde sonore présente dans l’air. Ensuite cette membrane transforme et transfert en vibrations mécaniques l’information au marteau (os de l’oreille). 

Cette structure se dissocie en deux zones :

  • La « Pars Tensa » représente la majorité de la membrane tympanique. Cette partie est structurée de trois couches : muqueuse, fibreuse et épithéliale. Il s’agit de la zone la plus rigide de la membrane tympanique.
  • La « Pars Flaccida » est une partie de la membrane composée de deux couches : une muqueuse et une seconde épithéliale. Ainsi cette zone est bien plus fragile. En effet, la Pars Flaccida est moins rigide et donc plus facilement touchée par l’apparition d’une performation.

Les symptômes d’un tympan percé

La membrane tympanique a également pour objectif de séparer l’oreille externe de l’oreille moyenne. Cette fonction permet de diminuer le risque d’infection et la prolifération bactérienne.

Ainsi lors d’une perforation tympanique, on peut constater certains symptômes :

  • Une baisse de l’audition
  • Une résonance de sa voix
  • Une sensation d’oreille bouchée
  • Des écoulements « otorrhées »
  • Des douleurs à l’oreille
  • Des acouphènes

Les causes d’une performation tympaniques

La membrane tympanique s’endommage le plus souvent lors d’un traumatisme à l’oreille ou d’otites chroniques. En effet, lorsque l’oreille moyenne est prise d’une otite, le liquide exerce une pression sur la membrane du tympan. Ainsi une action puissante peut produire une perforation du tympan. De plus, le liquide généré par les otites peut provoquer des lésions des os de l’oreille et produire une perte auditive dite de transmission. Aussi dans certains cas, une modification rapide de pressions peut produire des dommages de la membrane tympanique. En effet, lors d’un accident de plongé par exemple, la membrane peut se rompre.

Dépister cliniquement une perforation tympanique

Afin de déterminer la présence d’un tympan percé, il est nécessaire de réaliser une otoscopie. Votre médecin traitant ou ORL peut réaliser cet examen qui consiste à visualiser directement l’état de votre tympan. A l’aide d’un otoscope, le praticien peut localiser la perforation et évaluer la taille de celle-ci. Aussi, il est recommandé de réaliser un bilan auditif afin de visualiser l’étendue des lésions auditives.

Soigner une perforation tympanique

Dans la plus part des cas la membrane tympanique se referme suite à une perforation. Cependant lorsque celle-ci est trop importante une solution médicale est nécessaire. Tout d’abord, votre médecin peut prescrire des gouttes antibiotiques afin d’éviter l’apparition d’une inflammation dans les premiers jours. Par la suite, il est recommandé de laissé l’oreille se régénérer un trimestre avant tous autres traitements. De façon générale, la membrane tympanique a tendance à se refermer et produire un tissu cicatriciel étanche mais plus fragile. De ce fait, suite à une perforation tympanique il est recommandé d’éviter de mettre ses oreilles sous l’eau afin d’éviter de faire rentrer les bactéries dans l’oreille.

D’autre part, lorsque la perforation persiste, le médecin ORL peut proposer une solution chirurgicale : « la myringoplastie». Cette opération consiste à refermer la perforation par du cartilage du patient (généralement pris derrière l’oreille). A ne pas confondre avec « la tympanoplastie » qui consiste à remplacer les os de l’oreille (pas un implant en titane) ainsi que de combler une performation tympanique. Ce second type d’opération est plus complexe. La tympanoplastie est employée dans des cas d’usures anormales des osselets (ex : otites chroniques).

Perforation du tympan et surdité

Une perforation tympanique produit une baisse de l’efficacité du rôle de la membrane tympanique. Ainsi lorsque l’onde sonore arrive à ce récepteur une grande partie de l’information peut être perdue. De ce fait, une performation du tympan peut produire une surdité de transmission allant jusqu’à 60 décibels (environ 60% de perte auditive). En générale l’étendue de la surdité dépend de la taille de la perforation et la localisation de celle-ci.

Enfin, dans la plus part des cas la perforation tympanique peut être évitée en ayant un suivi régulier chez son médecin ORL. Lors de l’apparition d’otites chroniques, les médecins ORL peuvent proposer la mise en place d’un aérateur tympanique afin de limiter les lésions auditives.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.