Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

L’adaptation d’appareils auditifs, la garantie d’une meilleure audition

L’audition est un sens qui dépend de trois parties de notre corps. Tout d’abord l’oreille qui a pour objectif de réceptionner l’information auditive et de la transformer en message électrique. Ensuite le nerf auditif agit comme un câble électrique et transmet le signal électrique au cerveau (cortex auditif). Enfin le cerveau analyse ces signaux afin que l’on puisse en traiter son contenu.

L’appareillage auditif a pour but de compenser un manque de stimulations auditives perçu par notre oreille. Lorsque l’on porte des aides auditives, les appareils auditifs amplifient le son selon les lacunes mesurées. Cependant la restitution de ces informations ne permet pas pour autant d’en obtenir une bonne analyse de part notre cortex auditif.

La surdité et la correction auditive

Alors comment se fait-il qu’entendre ne permet pas forcement de comprendre ? En effet, lorsque le cerveau reçoit des informations qu’il n’a pas l’habitude de percevoir, il peut avoir plus de mal à les intégrer. Ainsi lorsque l’audioprothésiste procède à la mise en place d’appareils auditifs si le réglage est trop correcteur ; le patient peut se plaindre de maux de tète, de percevoir de la résonance sur son environnement sonore et d’inconforts.

Dans ce cas de figure, le cortex auditif est sur-stimulé et n’arrive pas à traiter l’ensemble des informations. Cela est d’autant plus important que la surdité est ancienne.

Alors pour mieux entendre et comprendre, il faut ajuster progressivement la correction auditive.

L’adaptation et la compréhension

Ainsi le rôle de l’audioprothésiste est de rééduquer l’audition de son patient. Grâce à l’audiogramme (test auditif), l’audioprothésiste calcule un réglage idéal. Il s’agit de l’objectif d’amplification nécessaire à une correction auditive optimale. Cependant cet objectif ne peut être atteint directement et nécessite une rééducation auditive.

Lors de la mise en place des aides auditives, l’audioprothésiste ajuste la correction auditive en dessous de cet objectif. Le but étant d’améliorer la perception auditive sans inconfort et en permettant au cerveau de réapprendre progressivement à traiter les nouvelles informations auditives.

Ce procéder se déroule sur une durée de 30 jours en général avec un rendez-vous chaque semaine. A chaque consultation l’audioprothésiste augmente la correction des appareils auditifs afin d’arriver progressivement à l’objectif calculé à la surdité.

Les avantages de la rééducation auditive sont :

  • Une meilleure adaptation
  • Une correction plus performante
  • Une meilleure compréhension dans le bruit

En détail la rééducation auditive permet à l’audioprothésiste de pouvoir d’avantage corriger l’audition de son patient en fin de rééducation. Aussi, ce processus lent assure un meilleur confort d’écoute et d’éviter notamment les phénomènes de résonances.

Enfin le cortex auditif apprend progressivement à se reconstruire des repaires auditifs. Cela permet de mieux analyser les situations bruyantes et d’améliorer le trie des informations auditives.

De plus, il est important de savoir que l’amélioration de la compréhension dans le bruit est bien souvent conditionnée par l’adaptation. Ainsi une personne correctement rééduquée peut avoir une bien meilleure compréhension en situations complexes. Enfin pour un même audiogramme et même correction auditive, la compréhension en situation bruyante peut être différente, ceci est principalement du aux capacités cérébrales d’analyse de chacun.

De plus, vous pouvez consulter également notre article sur le déroulement d’un appareillage auditif.

Aussi, voici quelques petits conseils, afin d’obtenir une meilleure compréhension dans le bruit :

  • Porter ses appareils auditifs plus de 8 heures par jour (ceci garantit une correction auditive optimale et d’avoir de bons repaires auditifs)
  • Cultiver les situations complexes (plus vous êtes dans le bruit, meilleure est votre analyse auditive dans ces situations)
  • Demander à votre entourage de parler lentement

Ce dernier point est important. En effet, une fois que vous portez des appareils auditifs vos oreilles n’ont plus besoin que l’on parle fort. Cependant le cortex auditif peut avoir des difficultés à analyser un débit trop important d’informations auditives. Ainsi il suffit de demander à son entourage de parler plus lentement afin d’améliorer grandement sa compréhension en milieu bruyant.  

Vous avez des questions sur votre audition ou désirez tester des appareils auditifs avec la mise en place d’une rééducation auditive, contactez nous via notre formulaire de contact.

Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.