Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

La baignade en été, un danger pour nos oreilles



En été, nos oreilles sont exposées à de nombreux dangers auditifs : traumatisme sonore, fortes pressions lors d’un voyage en avion ou lors d’un exercice de plongé, mais aussi de l’« eau ».

En effet, l’eau produit un milieu qui accueille les bactéries, germes, champignons et microbes. De plus les zones humides constituent des foyers idéals pour le développement et la propagation dans notre corps de ces pathogènes.

Alors, lors de vos vacances il faut penser à veiller sur vos oreilles.

L’eau dans les oreilles et les personnes à  risque





Les protections anti-eau limitent l’entrée de fluide dans vos conduits auditifs. Souvent à la sortie d’une baignade il arrive d’avoir une goutte d’eau coincée dans l’oreille. Ainsi les microbes présents dans l’oreille ou dans l’eau contaminée se multiplient dans vos oreilles et peuvent produire une infection : « Otite ».  

A savoir que les enfants sont plus sujets à ces otites car leurs conduits auditifs sont plus petits. Ainsi l’eau a plus de mal à s’évacuer du conduit auditif.

Aussi, les plongeurs ont également plus de chances d’avoir des infections s’ils ont développé des « Ostéomes » (déformation du conduit auditif bénigne liée à la variation de pressions). Dans ce cas aussi les conduits auditifs deviennent plus sinueux et l’eau à plus de mal à sortir des oreilles.

D’ailleurs souvent les maitres nageurs ou le personnel des piscines municipales sont équipés de protections auditives anti-eau et anti-bruit. En effet, l’eau n’est pas le seul danger auditif, la présence d’un volume trop grand peut endommager notre ouïe. Car souvent dans les grandes piscines est présent un brouhaha supérieur à 70 dB, ainsi une stimulation trop longue peut produire une fatigue auditive.



Les protections auditives à la piscine





Les médecins ORL recommandent d’être vigilant quand à la baignade des enfants. Et pour les enfants pratiquants de la natation, les médecins ORL insistent sur le port de bouchons d’oreilles.

La présence d’eau dans l’oreille fragilise les conduits auditifs. Ainsi l’oreille devient plus perméable à l’entrée de microbes et l’apparition d’otites. Aussi, la présence de chlore ou sel dans l’eau peut produire de fortes démangeaisons dans le conduit auditif.

Le port de protections adaptées limitent les infections (otites), réduit les démangeaisons et le développement d’ostéomes.

Réaliser des bouchons d’oreilles 





Tout d’abord il existe deux types de protections. Les protections standards sont souvent utilisées pour un usage ponctuel. Généralement vendues dans des distributeurs dans les piscines municipales ou dans les pharmacies, elles constituent déjà une bonne protection.

D’autre part des bouchons sur mesure sont disponibles. Ces derniers sont élaborés pour des personnes ayants un usage régulier. Il s’agit de la meilleure solution pour éviter l’entrée d’eau dans les conduits auditifs. Via une prise d’empreinte de votre conduit auditif par un audioprothésiste diplômé, la protection est réalisée avec précision et sur mesure à votre oreille. Ainsi il s’agit de la protection la plus étanche, sure et durable (2 à 4 ans).

De plus les protections sur mesure limitent les traumatismes sonores et appliquent une atténuation allant jusqu’à 30 décibels.

Pour obtenir plus d’information ou prendre rendez-vous avec l’un de nos audioprothésiste, contactez nous au 01.87.37.49.94 ou via notre formulaire de contact.







Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?