Partagez cet article :
FacebookEmailPrint

Les risques d’une surdité non prise en charge





La perte de notre audition peut avoir de multiples répercussions. Que ce soit au niveau de nos relations sociales, professionnels, dans l’apprentissage et sur notre santé mental, la surdité nécessite une prise charge médicale.

Et pour ce faire, il important de réaliser un diagnostic précis par votre médecin ORL. Aussi, un audioprothésiste peut participer à un dépistage d’une surdité.

D’autre part la surdité peut être le résultat de pathologies qu’il est primordial de d’identifier. En effet, un problème cardiovasculaire, un traitement ototoxiques peuvent produire des lésions auditives importantes et souvent irréversibles. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de faire régulièrement tester ses capacités auditives au delà de 55 ans.

Aussi, un des facteurs bien connu est le diabète qui accélère par 4x le vieillissement auditif. Plusieurs études expliquent que la strie vasculaire responsable de l’approvisionnement en nutriments de l’oreille interne est moins performante. Ainsi les personnes diabétiques ont une audition plus fragile et des cellules auditives qui se détériorent plus vite.

La perte auditive et nos capacités cognitives





Enfin, des travaux de recherchent montrent que le système cognitif et le cortex auditif sont étroitement liés. Et il est noté qu’une atrophie des aires auditives et cognitives est souvent simultanée. De ce fait, la perte d’audition accélère le vieillissement cérébral. Ainsi, de nombreux neurologues estiment que le port d’un équipement auditif est plus que nécessaire en cas de troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer ou de démence sénile.  

Aussi, les scientifiques soulignent que la perte d’audition nécessite un effort plus important de la part du cerveau pour compenser le manque auditif. Dans ce cas la suppléance mentale, faculté pour le cerveau de compenser le handicap consomme beaucoup d’énergie et d’attention. Ainsi une personne malentendante sera souvent plus fatiguée en fin de journée.


La perte auditive et la vie sociale





Egalement, les capacités auditives jouent un rôle majeur dans les échanges sociaux. Souvent  la difficulté à communiquer peut amener à des situations d’isolement et favorise des troubles émotionnels comme la dépression.  Chez les enfants, cela est d’autant plus perturbant que la perte de l’audition amène à une dissociation avec la société. Et des difficultés d’intégration sociale peuvent produire un comportement brutal ou un isolement total de l’enfant.

Généralement que ce soit pour un enfant ou un adulte les premiers touchés sont les membres d’une famille. Les difficultés de communication sont souvent sources de conflits et d’incompréhensions. Ainsi, l’impact de la surdité touche plusieurs personnes et produit anxiété, dépression et tensions dans le foyer.



Parler de la perte auditive





Alors pour  palier à cet handicap, il est important de prendre le temps de bien en discuter. La mise en place d’un équipement auditif est souvent l’objet d’un blocage psychologique.

Et il est dont important pour la personne malentendante de se sentir soutenue par ses proches dans cette démarche parfois difficile.

Cependant, les aides auditives ont énormément évolué. Et les dernières générations peuvent être rechargeables, connectées, invisibles et automatiques.

Pour en savoir plus contactez nos experts audioprothésistes qui pourront vous donner plus d’informations. Vous pourrez nous contacter directement en composant le 01.87.37.49.94 ou via notre formulaire de contact.




Nous contacter

Vous avez une question sur notre offre d'appareils auditifs ou nos services ?
N'hésitez pas à nous écrire !

Quelle est votre demande ?